Investissement en LMNP : les démarches à entreprendre

Pour réussir son investissement en LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel), tout entrepreneur désirant s’y investir doit tenir  compte de certains critères comme la nature de la chose visée et celle de la résidence en question. De l’autre côté, il devrait considérer chaque étape d’investissement comme un point critique à maitriser. Voici donc les démarches à suivre pour réaliser le maximum de bénéfice.

Acheter un bien meublé

La première étape de l’investissement en LMNP, c’est l’acquisition du statut de loueur d’un bien meublé (plus d’infos sur ici). Si l’intéressé n’en possède pas encore, il lui sera impératif d’en trouver d’abord. Il convient par la suite de l’embellir d’au moins le minimum d’équipements nécessaires. Ainsi, il doit fournir tout ce qui est élément du dortoir (comme la literie, les rideaux opaques…). S’y ajoutent les meubles de cuisine à l’instar d’un cuiseur, un réfrigérateur, des luminaires, etc. Enfin, il faut vérifier si les matériels de ménage sont complets, serpillère et brosse inclues. Il faut noter que lors d’une inspection, un logement dont les équipements exigés sont incomplets ne peut être validé pour un statut en LMNP.En choisissant une résidence, l’investisseur devrait se mettre à la place du locataire. En effet, ce dernier veut un logement calme, en sécurité, propice à ses activités professionnelles ou à sa vie quotidienne.

Déclarer le statut et choisir le régime d’imposition

Dès l’acquisition de son bien meublé, l’investisseur est dans l’obligation de présenter son statut de loueur en meublé auprès de l’autorité compétente. On parle ici du centre des impôts. Il aura ainsi à choisir entre le régime d’imposition au forfait appelé également régime des micros BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et celui au réel. Le régime d’imposition au forfait est idéal pour celui qui, malgré son ambition à effectuer un investissement en LMNP, ne dispose d’aucune comptabilité personnelle. En effet, cela lui permet d’obtenir un abattement automatique de 50% sur les loyers annuels. Si on veut en déduire une ou des charges supplémentaires, il est préférable de se considérer comme une entreprise et d’opter pour la seconde alternative, l’imposition au réel.

Opter pour le dispositif Bouvard

Pour réussir son investissement en LMNP, l’interlocuteur aura intérêt à utiliser le dispositif Bouvard. Il s’agit d’une loi qui procure beaucoup d’avantages à l’investisseur à savoir la défiscalisation des loyers et la réduction de l’impôt y afférent. Pour pouvoir en jouir, la personne intéressée doit remplir les conditions suivantes : le logement doit être à l’état neuf, des services d’aide doivent être disponibles selon le type de résidence (tourisme, affaire, étudiant, senior), ce logement doit être exclusivement loué par un exploitant. Par ces motifs, il est indispensable de trouver un exploitant sérieux et digne de confier l’exploitation du patrimoine. Et enfin pour mieux savoir si le projet est opportun ou pas, une étude de marché doit être préalablement menée : l’état de la concurrence, le ratio offre/demande, etc.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*