Le compte bancaire offshore : un indispensable quand on crée une société offshore

Il suffit de taper la requête « créer une société offshore » dans Google, pour découvrir une multitude de sites proposant ce genre de service. Il est donc relativement facile de créer une telle structure. Cependant, ce que ces sites ne précisent pas toujours, c’est qu’il est impératif d’ouvrir un compte bancaire offshore pour profiter des avantages de la société offshore.

Sans compte, la société offshore ne sert à rien

C’est aussi limpide que ça. Vous avez beau créer une société offshore dans un pays ultra attractif au niveau de sa fiscalité et de l’anonymat, tant que vous n’aurez pas ouvert de compte bancaire offshore, vous ne pourriez rien faire de votre société et encore moins profiter des avantages auxquels sa création devait vous permettre d’accéder. En plus de ça, la société générera des frais annuels, en plus des frais de création.

Le compte bancaire est donc indispensable. Attention, on parle bien ici d’un compte au nom de la société et non au nom d’une personne physique. Autrement dit, c’est la société qui va directement profiter des avantages du offshore, même si indirectement les dirigeants et les actionnaires en profitent également.

Via ce compte vont transiter toutes les opérations financières de la société. Par exemple, pour profiter d’une absence d’imposition sur les bénéfices, il faut que ces derniers soient placés sur le compte bancaire offshore. Le fait que votre argent se trouve sur un tel compte bancaire va vous permettre de mieux gérer l’avenir et vos projets professionnels, et ce, sans une inutile pression qu’elle soit fiscale ou administrative.

Les étapes à suivre pour ouvrir un compte bancaire offshore

Comme évoqué en introduction, il est relativement simple de créer sa société offshore, ce qui est moins le cas pour le compte bancaire. Ce processus prend plus temps et les banques regardent plus en détail la situation du demandeur. D’ailleurs, prenez garde et méfiez-vous des prestataires vous proposant de créer votre entité sans forcément préciser que celle-ci sera dépourvue d’un…compte bancaire! Sans ce précieux item, impossible de facturer vos clients et autres partenaires, et donc, de mettre votre argent à l’abri.

Elles ont tendance à demander différents documents et justificatifs. De plus, la plupart des établissements bancaires offshore exigent de voir la personne lors d’un véritable rendez-vous sur place (c’est le cas si vous créez votre entité à Hong-Kong par exemple).

Pour être certain de ne pas perdre de temps et de ne pas se perdre dans les justificatifs, le mieux est de passer par un prestataire offshore. Son rôle est de représenter le client auprès de la banque et de s’occuper des différentes démarches. Cet expert de l’introduction bancaire sait quels banquiers contacter et surtout comment présenter votre dossier. Dans tous les cas, sachez que votre rendez-vous avec le banquier est souvent une formalité durant moins d’une heure.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*